Kizomba

Le kizomba est une danse issue de l’évolution de deux danses traditionnelles : le semba (Angola) et la passada (Cap Vert).

Contrairement au semba, la musique kizomba se caractérise par un rythme plus lent et plus romantique. Le genre musical kizomba se décline en plusieurs sous-catégories : kizomba au sens strict, ghetto zouk, cabo love, tarraxinha et le tarraxo (mélange de tarraxinha et de “zouk bass”).

 

La danse kizomba telle que nous la connaissons aujourd’hui a évolué en même temps que le genre musicalkizomba. Dans les années 1950, les Angolais dansaient le semba. Dans les années 1990, la musiquekizomba est devenue de plus en plus à la mode, c’est là que les danseurs de semba angolais ont commencé à adapter leurs pas de semba au goût et au rythme du kizomba.

Kizomba et semba partagent les mêmes bases, cependant, on peut considérer que le kizomba est une version simplifiée du semba.

L’influence du kizomba est particulièrement forte dans les pays lusophones d’Afrique, mais également au Portugal (spécialement à Lisbonne et dans les banlieues alentours telles qu’Amadora et Almada), où les communautés d’immigrants ont ouvert des clubs dédiés au kizomba d’un nouveau style. En Angola, la plupart des clubs de kizomba sont situés à Luanda.

Les pays dans lesquels la danse kizomba est la plus populaire sont le Cap Vert, l’Angola, la Guinée Bissau, le Portugal, le Mozambique, la Guinée Equatoriale, São Tomé et Principe, Timor Est, le Brésil et le territoire de Macau. Mais cette danse est également très appréciée en Europe, aux Etats Unis (depuis 2009) et de plus en plus en Australie et en Asie.

Parmi les célèbres musiciens angolais de kizomba on compte Neide Van-Dúnem, Don Kikas, C4 Pedro, Calo Pascoal, Irmãos Verdades, Anselmo Ralph, Bonga, André Mingas, Liceu Vieira Dias, Heavy C., Puto Portugues, Maya Cool, Matias Damasio, Rei Helder et Pérola parmi d’autres. Mais le plus célèbre est probablement Bonga car il a aidé à populariser cette musique aussi bien en Angola qu’au Portugal dans les années 1970 et 1980.

Le kizomba est une danse à deux très douce, lente et sensuelle, toute en souplesse et langueur. Les deux partenaires sont en position fermée, le haut du corps demeure fixe et néanmoins souple, tandis que le bas du corps est beaucoup plus énergique. En règle générale, l’espace dans lequel se meut le couple est réduit à son strict minimum et les mouvements, bien qu’élaborés, sont économisés. Il y a de fréquents roulements de hanches, en particulier dans les moments plus calmes de la musique (“tarraxinha”).

 

Ce cours est ouvert aux débutants.

Planning des cours